Humour au pays des soviets

Bande annonce

Humour au pays des soviets

Distribution internationale
DR Sales
Coproduction / préventes

Bergman pictures
Screen Siren Pictures
BBC Storyville
ARTE Deutschland
SVT
YLE
TV2
SBS (Australia)
The documentary channel (Canada)

Avec le soutien de

CNC
MEDIA

Diffusion

au premier janvier 2012
BBC
Arte ZDF (France- Allemagne)
TV2 Danemark)
SVT (Suède)
SBS (Australie)
Documentary Channel (Canada)
MPI (USA)
DBS (Israël)
VPRO (Pays-Bas)
EBS (Corée)
TV Romania (Roumanie)
Sundance channel (USA)
TV Poland (Pologne)
Biélorussie

Un film de Ben Lewis
Produit par Christine Camdessus
Comment l’humour populaire a combattu le Communisme en Europe.
Mesdames, et Messieurs, nous commençons notre descente sur l’aéroport de Moscou. Veuillez s’il vous plaît éteindre vos cigarettes, attacher vos ceintures et retardez vos montres de 10 ans!
Un juge sort du tribunal hilare. « Qu’y a t’il de si drôle ?» lui demande un de ses collègues. « Je viens d’entendre la blague la plus drôle de toute ma vie » répond le Juge. « racontez la moi » demande son collègue. « Je ne peux pas » répond le juge, « je viens de condamner quelqu’un à dix ans de travaux forcés pour ça ».
Qu’est-ce le capitalisme ? c’est l’exploitation de l’homme par l’homme.
Et qu’est ce que le communisme ? c’est le contraire.
Pendant presque un demi siècle l’Europe de l’est a souffert du joug brutal du Communisme.
L’humour était L’ELEMENT caractéristique de l’expérience quotidienne du Communisme. Personne ne plaisantait sous le Nazisme, et tandis qu’à l’Ouest pendant la Guerre Froide nous connaissions l’humour politique, personne ne plaisantait sur le Capitalisme.
Ce film raconte deux histoires :
– La première est l’histoire de Communisme à travers l’humour, de Casablanca au printemps de Prague, de la Détente au désarmement, jusqu’à la révolution de velours;
– La seconde c’est l’histoire de l’humour : de ses balbutiements au lendemain de la révolution bolchévique, en passant par les efforts de Staline pour réduire au silence les humoristes en les envoyant au goulag, jusqu’à l’éclosion de l’anti-communiste dans les années 60 en Pologne et en Tchécoslovaquie, puis l’apogée de l’humour populaire dans les années 80, jusqu’au moment où il n’était plus nécessaire de rire…
Le Communisme s’était effondré.
image : Frank-Peter Lehmann
montage : Jules Cornell
format : 90 mn
© ALEGRIA – BERGMAN PICTURES 2006
Festivals:
Sélectionné au festival de Tribecca
Festival de Varsovie
ArtFilm Slovakia
Festivals:
Selected at the Tribecca festival
Warsaw Festival
ArtFilm Slovakia