Prisonniers Français du FLN

Un film de Rémi Lainé et Raphaëlle Branche
Produit par Christine Camdessus et Serge Gordey
Prisonniers des maquis algériens du temps de la guerre d’indépendance (1954-1962), quelques centaines de Français, civils et militaires, ont passé des semaines, des mois, voire des années entre les mains de l’adversaire. Ceux qui en sont revenus ont longtemps été considérés comme des victimes collatérales d’un conflit maudit et encore aujourd’hui, leur statut d’ancien combattant n’est pas clairement reconnu.
Oubliés de l’Histoire, ils sont restés dans l’ombre. Témoins singuliers d’une guerre dont on a perdu le sens, les anciens prisonniers du FLN qui ont survécu à l’épreuve (beaucoup d’entre eux sont morts lors de leur détention dans les maquis) n’ont que très peu parlé. Ils avaient vingt ans. Ils n’ont rien oublié. Ni la soumission, ni la faim, ni le froid, ni la peur. Ni l’adversaire qu’ils ont eu tout le temps d’observer.
Leur épreuve, mise à jour par la longue enquête de l’historienne Raphaëlle Branche permet d’approcher d’une façon inédite et singulière ce qui, encore aujourd’hui, grippe les rapports entre France et Algérie.
D’après l’ouvrage « Prisonniers du FLN » de Raphaëlle Branche aux éditions Payot 2014.

image : Rémi Lainé et Luca Chiari
montage : Josiane Zardoya
format : 58′
©ALEGRIA – France Télévisions 2015