Les cimetières de la Glasnost

Bande annonce

Les cimetières de la Glasnost

Distribution Internationale
Arte France distribution
Coproduction / préventes

200 films LTD
Arte France
BBC (United Kingdom)
SVT (Sweden)
YLE (Finland)
TV2 (Denmark)
TSR (Switzerland)
SBS (Australia)
The documentary channel (Canada)
VPRO (The Netherlands)

Avec le soutien de

CNC
PROCIREP/ANGOA
MEDIA

Diffusion

at january first, 2012
THIRTEEN (PBS – New York)
HRT (Croatia)
EBS (South Korea)
SRTV (Rumania)
ARTV
MICO (Japan)
MEDIACENTAR SARAJEVO
PLANETE (France)
TVC (Catalonia)
RAI SAT (Italy)
CBS NEWS (Columbia)
IPG OBAL
Bosnia
Estonia
Latvia
Greece
French speaking Africa
Malta
Canada, USA

Un film de Paul Jenkins
Produit par Christine Camdessus
Alors que les élections présidentielles russes ont lieu en 2004, ce film raconte l’histoire des dangers et des pressions que subissent les medias en Russie. Le soir du 9 octobre 2003, Alexei Sidorov, le rédacteur en chef de ‘l’Observateur de Togliatti’, est assassiné devant chez lui. Il est le sixième journaliste à être assassiné, dans la ville industrielle de Togliatti, depuis 1995. Le meurtrier a utilisé un pic à glace pour poignarder Sidorov à plusieurs reprises sous les yeux des passants. Moins de 18 mois plus tôt, le meilleur ami de Sidorov et le cofondateur de ‘l’Observateur de Togliatti’, Valery Ivanov, a été assassiné devant chez lui.
La police Russe et les autorités juridiques ont annoncé qu’il s’agissait là d’une affaire ordinaire, sans lien avec les activités professionnelles de la victime et ce, malgré l’incrédulité de ses proches. Le film suit le travail d’investigation de l’avocat spécialisé dans les droits de l’homme, Karen Nersisyan, agissant pour le compte des familles des deux journalistes assassinés, pendant qu’il découvre la vérité cachée par les autorités.
Quelques jours après le meurtre de Sidorov, les autorités russes ont arrêté l’homme le plus riche de Russie, le magnat du pétrole Mikhaïl Khodorkovsky. La façon dont il a été arrêté (des hommes cagoulés du FSB ont forcé l’entrée dans son avion privé) mène à croire que c’est le commencement d’un nouvel autoritarisme en Russie. Le ‘Novaya Gazeta’ à Moscou, est un des rares journaux à tirage national qui ose encore critiquer le gouvernement. En défiant les autorités, les puissants hommes d’affaires, et un système juridique corrompu, ils livrent un combat pour maintenir une voix critique en Russie.
Le film observe le travail des journalistes du ‘Novaya Gazeta’ dont Anna Politkovskaïa. Ils enquêtent sur l’agression d’un de leur collègues, qui poursuit en justice le FSB afin d’obtenir des informations au sujet d’un ‘disparu’ civil en Tchétchénie. Ils interviewent le père de la glasnost, l’ancien président Mikhaïl Gorbatchev, qui commente la situation de la presse dans la Russie de Poutine.
image : Andrei Erastov
son : Marina Erastova
montage : John Veal
format : 52 mn / 58 mn
© ALEGRIA 2004